Ville du Far West

Articles Univers Western, Tous Les Articles -

Far West : 10 villes à visiter en 2021

de lecture - mots

Le Far West américain a toujours nourri de nombreuses légendes et inspiré bien des fictions. Ce Far West que l’on aime tant et que l’on a adoré grâce aux films de John Wayne ou encore Clint Eastwood, correspond en fait à la courte période de 1865 à 1895. C’est en effet à cette époque que les prospecteurs et les pionniers cherchaient à se frayer un chemin vers une vie meilleure en se ruant vers l’or. Il est déjà très plaisant de se plonger dans un bon vieux western, mais pour avoir une meilleure idée de la vie qu’ont eu les cowboys à l'époque du Far West, l’idéal c’est encore de se rendre aux États-Unis et de marcher dans leurs pas, en empruntant les rues que leurs bottes ont foulé. Cependant, il n’est pas donné à tout le monde de traverser l’Atlantique, encore moins en cette période de crise sanitaire, alors j’ai décidé de nous faire voyager au Far West avec cet article !

Devanture de Saloon


J’ai sélectionné 10 villes américaines que tout passionné de western s'amuserait à visiter ! Il faudra sans doute attendre 2021 pour pouvoir mettre les pieds sereinement outre-atlantique, mais dès aujourd’hui, je t’emmène dans des villes parfois devenues très modernes mais dont la plupart ont conservé leur passé de  ville du Far West (cow-boys armés, hors-la-loi ignares, portes de saloon battantes, prisons à une pièce, fusillades alcoolisées au-dessus de cartes de poker). Découvrons ensemble les villes qui ont participé à la création de l'Amérique !

10 - Oatman, Arizona

Nommée d'après Olive Oatman, kidnappée par une tribu apache pour être réduite en esclavage, puis vendue aux Indiens Mohave (elle a finalement été libérée et est devenue célèbre), ce petit camp minier porte toutes les marques d'une ville en plein essor à l’époque du Far West et de la ruée vers l'or. Pendant une décennie, les mines d'Oatman ont été parmi les plus grands producteurs d'or de l'Ouest américain, mais désormais, l'endroit est devenu une ville touristique pour les visiteurs de passage sur la partie ancienne de la route 66. Aujourd'hui, elle regorge de burros sauvages (un vieux terme espagnol désignant les ânes) qui errent dans les rues en attendant leur burro chow (cubes de foin), que l'on peut acheter en ville.

Oatman, ARIZONA by Vincent X / CC BY (https://creativecommons.org/licenses/by/2.0)

Oatman est également fier de ses liens avec le Far West et surtout avec Hollywood; le film oscarisé La conquête de l'Ouest y a été tourné et c'est également là que Clark Gable et Carol Lombard auraient passé leur nuit de noces en 1939 (la suite nuptiale rénovée de l'hôtel Oatman est l'une des principales attractions de la ville).

A voir et à faire : Si tu as l'occasion de passer dans le coin, va voir la salle Gable/Lombard de l'hôtel Oatman (elle ne reçoit plus de clients, mais fait office de restaurant et de musée), flâne sur les trottoirs en bois de la ville typique du Far West et dans les boutiques country. Prends aussi des selfies avec les burros trop mignons, et visite la prison et le musée d'Oatman et le bureau du shérif. Ne manque surtout pas les spectaculaires fusillades du Far West des Ghostrider Gunfighters (une troupe de comédiens) et les spectacles comiques qui ont lieu tous les jours en pleine ville à 13h30 et 15h30 (pour 100 dollars, tu peux même y organiser ton mariage).

9 - Amarillo, Texas

Terre des cow-boys et du bétail, située au carrefour de l'Amérique, Amarillo a été créée en 1887 lorsque le promoteur J.I. Berry a choisi cet endroit bien arrosé sur le tracé du chemin de fer. Connu sous le nom d'Oneida (qui est devenu plus tard Amarillo - jaune en espagnol - par rapport à la couleur du sol sur les rives du ruisseau tout proche) à l'époque du Far West ce lieu est passé d'un campement de tentes de 500 personnes pour les travailleurs du chemin de fer à une ville de bétail, avec un énorme ciel bleu , de gros steaks, des grillades immenses et des quantités astronomiques de pétrole. La ville texane accueille aujourd'hui un certain nombre de rodéos célèbres (dont le Coors Cowboy Club Ranch Rodeo, la Working Ranch Cowboy Association et le World Championship Ranch Rodeo), ainsi que la Polk Street Cattle Drive annuelle où les rues du centre-ville d'Amarillo se remplissent d'une soixantaine de longhorns texans qui se rendent au champ de foire de trois États. Les longhorns sont ces fameuses vaches texanes avec leurs immenses cornes.


Cowboy et son troupeau de vaches longhorns à Amarillo, Texas

A voir et à faire: Je te conseille d'assister à une représentation de la comédie musicale en plein air TEXAS à l'amphithéâtre Pioneer (il y est joué pratiquement chaque année depuis 1966). Si tu es un ou une adepte d'équitation western, je t'encourage à passer un moment au American Quarter Horse Hall of Fame & Museum pour en apprendre plus sur cette race de chevaux incroyable. Tu peux aussi admirer la troupe de danse amérindienne se produire au Kwahadi Museum of the American Indian. Si tu en as l'occasion, tu peux également de te rendre en cachette au Big Texan Steak Ranch pour y manger un steak de 2kg - ça sera gratuit pour toi, si tu parviens à finir le tout en une heure. Allez, bon courage ! Il va te falloir un estomac en béton !

8 - Tombstone, Arizona

Surnommée "La ville trop dure pour mourir", la ville entière de Tombstone (mot qui signifie pierre tombale en anglais ) a reçu le statut de National Historic Landmark District (Monument national ) en 1961 parce qu'elle est "l'un des lieux les mieux préservés de l'époque du Far West". Fondée par le prospecteur Ed Schieffelin qui a découvert une grande quantité d'argent dans cette région en 1877 (il avait été averti qu'il ne trouverait rien d'autre ici que sa propre pierre tombale), la ville a été le théâtre de l'événement le plus célèbre du Far West - la fusillade au corral d'O.K. Cette fusillade de 30 secondes, le 26 octobre 1881, opposa les frères Earp (Wyatt, Virgil, Morgan) et leur acolyte Doc Holliday, qui tirait fort bien, à Billy Claiborne, Ike et Billy Clanton, et Tom et Frank McLaury. Bien que seulement 30 coups de feu aient été tirés au total, Billy Clanton et les frères McLaury ont été tués, et Virgil et Morgan Earp et Doc Holliday ont été blessés (Ike Clanton et Claiborne s'étaient enfuis vers les collines).

Une charette à Tombstone, Arizona by Georgeglobalone / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)

Voir et faire : Si tu as l'occasion de passer dans cette ville de hors-la-loi, je te conseille de visiter le musée et la librairie du Rose Tree et de te balader dans la zone historique délimitée, tu vas vraiment avoir l'impression de te balader au Far West. Tu peux aussi visiter le parc historique du tribunal de Tombstone datant de 1882. Parmi les autres arrêts incontournables, il y a évidemment l'O.K. Corral pour ses reconstitutions de la plus célèbre fusillade du Far West, et le park à thème Old Tombstone Wild West pour ses spectacles quotidiens de fusillades.

 

7 - Dodge City, Kansas

Fondée en juin 1872, seulement trois mois avant l'arrivée du chemin de fer de Santa Fe, la "Queen of the Cowtowns" (c'est à dire, "la reine des villes de vaches", nommée ainsi par rapport aux troupeaux de longhorns qui étaient expédiés vers l'ouest) était patrouillée par des cowboys comme Wyatt Earp, Bat Masterson et le dentiste John Henry "Doc" Holliday, de célèbres figures du Far West. Oui oui, encore eux ! Attirant un nombre alarmant de tireurs et de propriétaires de bordels (cela a même créé une expression, "Get the heck out of Dodge" que l'on pourrait traduire par " sors d'ici bordel!" ), sa réputation de ville la plus méchante du Far West en a fait plus tard une source d'inspiration pour les cinéastes d'Hollywood. Aujourd'hui, cet endroit autrefois sans loi n'est plus axé sur les fusillades et la prostitution, mais s'est reconverti dans le conditionnement de la viande (il abrite non pas une mais deux grandes usines de transformation de la viande bovine). La ville accueille également le festival annuel Dodge City Days, qui dure dix jours et dont le point culminant est la descente du bétail longhorn sur Wyatt Earp Boulevard pour donner le coup d'envoi du Dodge City Roundup Rodeo.

Collection chapeaux de cowboy


A voir et à faire : Une fois sur place, tu peux faire le tour de la ville en chariot historique pour visiter les lieux incontournables liés au Far West, promène-toi sur le Dodge City Trail of Fame dans le quartier labellisé Monument Historique. Pense aussi à visiter le légendaire musée Boot Hill et découvre la reconstitution de rue principale datant de 1876. Tu peux aussi admirer les vestiges du Fort Dodge de 1865 (à 8 km à l'est de la ville) et repérer les traces de chariots qui existent encore sur le Santa Fe Trail du XIXe siècle.

Exposition de charriots au musée Boot Hill par Gerald B. Keane / Public domain

 

6 - Virginia City, Nevada

Virginia City, l'une des villes minières les plus grandes et les plus emblématiques du Far West entre Denver et San Francisco (une grande partie de cette dernière a été construite avec le trésor déterré dans le sol à cet endroit), est devenue une ville en plein essor en 1859 lors de la découverte du gisement de Comstock Lode, la première découverte majeure de gisement d'argent aux États-Unis. Baptisée par le mineur James "Old Virginny" Finney (la rumeur dit qu'il s'est saoulé, a cassé sa bouteille de whisky et a utilisé les restes pour baptiser le sol d'après son état d'origine, c'est à dire la Virginie), la ville a connu son apogée dans les années 1860 et est restée une place forte pour les barons de l'argent et de l'or jusqu'en 1878, lorsque les gisements se sont pratiquement arrêtés. Aujourd'hui, celle qui était autrefois un haut lieu du business de l'or, ressemble plutôt à un parc d'attractions du Far West, avec ses saloons historiques, ses promenades en bois, ses bâtiments du XIXe siècle restaurés et ses 850 habitants qui sont très fiers de leur ville, qui était "l'endroit le plus riche du monde" à son apogée.

A voir et à faire : Là encore, je te conseille de faire le tour en chariot pour découvrir les principaux monuments, passe l'après-midi à visiter les musées (il y en a 17 au total, dont le musée "Way It Was" qui veut dire "comme c'était avant " pour les leçons d'exploitation minière, de meunerie et de forge). Tu dois absolument t'arrêter pour boire un verre au Ponderosa Saloon, un bar très apprécié qui possède un coffre-fort de 1964 et une mine d'or abandonnée sous son bar (la visite de 25 minutes qui te guide à travers le puits est l'un des plus grands attraits de la ville depuis les années 1900).

 

5 - Santa Fe, Nouveau-Mexique

Entourée par les montagnes du Sangre de Cristo qui veut dire Sang du Christ, Santa Fe est la troisième plus ancienne colonie européenne à l'ouest du Mississippi. Fondée en 1608 par les Espagnols venus du sud, la ville a longtemps été la capitale du Royaume du Nouveau-Mexique, de la province mexicaine du Nuevo Mejico, du territoire américain du Nouveau-Mexique (qui comprenait ce qui est aujourd'hui l'Arizona et le Nouveau-Mexique) et, depuis 1912, de l'État du Nouveau-Mexique. Aujourd'hui désignée par l'UNESCO comme ville créative pour sa scène artistique florissante, elle a gagné sa place dans l'histoire en tant que lieu où les commerçants et les trappeurs du Nord pouvaient faire du commerce avec les Indiens du Sud du Mexique, et où l'argent de l'Ouest pouvait être échangé contre des produits artisanaux et la turquoise locale. C'est également là que le célèbre fugitif du Far West Billy the Kid a passé son adolescence (il a été capturé par le shérif Pat Garrett en 1880 et enfermé dans l'ancienne prison de Santa Fe).

Billy the Kid et Pat Garret en 1880 par Unknown author / Public domain

Sur la photo, tu peux apercevoir le jeune Billy the Kid en 1880, il s'agit du deuxième en partant de la gauche.


Voir et faire : Une fois sur place, passe un moment dans le Museum of International Folk Art, le musée international de l'artisanat du Far West, visite aussi le musée de l'amérindien Wheelwright et au Musée de l'Art and la Culture Indienne. Laisse-toi aussi emporter par les étonnantes installations artistiques de Meow Wolf - un collectif artistique financé en partie par l'auteur de Game of Thrones et résident de Santa Fe, George R.R. Martin. Va jeter un coup d'œil à l'ancienne mission San Miguel,à la chapelle Loretto et à la Santa Fe Plaza, vieille de près de 400 ans, un lieu historique national célèbre pour ses marchés indiens et espagnols et son charmant parc central.

 

4- Deadwood, Dakota du Sud

La découverte de richesses dans le sud des Black Hills en 1874 a donné le coup d'envoi de l'une des plus grandes ruées vers l'or au Far West. Deux ans plus tard, un groupe de chercheurs d'or s'est installé dans ce ravin d'arbres morts, d'où son nom Deadwood,le transformant en une ville en plein essor qui n'a cessé d'attirer des bandes de hors-la-loi, de joueurs et de bandits armés. Les plus célèbres d'entre eux furent: Calamity Jane, Potato Creek Johnny, Seth Bullock et Wild Bill Hickok (qui fut abattu dans le dos par Jack McCall alors qu'il tenait une main de poker d'as et de huit, connue par la suite sous le nom de Dead Man's Hand) - tous célébrés dans la série Deadwood sur HBO. Aujourd'hui, cette charmante ville (classée monument historique national depuis 1961) maintient son héritage bruyant et vigoureux grâce à une multitude d'attractions inspirées du Far West, des musées et des défilés aux casinos animés de style Vegas (les jeux de hasard y ont été légalisés en 1989).

Deadwood, Dakota du Sud


A voir et à faire : SI t'es un peu fan des légendaires hors-la-loi, tu peux rendre hommage à Wild Bill Hickok et à Calamity Jane au cimetière de Mount Moriah (ils sont enterrés l'un à côté de l'autre), tu peux admirer les objets de l'époque du Far West au musée Adams. Un truc chouette à faire aussi, c'est s'arrêter chercher de l'or à la mine Lost Boot! Sinon, tu peux aussi admirer les wagons, les diligences et les voitures au musée Days of 76. Attractions incontournables de la ville, ne pars surtout pas sans avoir vu les fusillades quotidiennes dans la rue principale, et sans avoir assisté au procès nocturne de Jack McCall au temple maçonnique, et sans avoir bu au moins un whisky ou deux dans le bruyant Saloon numéro 10, dans lequel tu peux voir la chaise dans laquelle Hickok s'est assis la nuit de sa mort.

 

3- Bandera, Texas

Méritant son surnom de "capitale mondiale du cowboy", ce haut lieu du Far West a été le théâtre de nombreuses batailles sanglantes entre les Indiens Apaches et Comanches et les Conquistadors espagnols. La ville a été nommé ainsi d'après son bandera rouge (qui signifie bannière ou drapeau) qui flottait pour définir la limite entre les terrains de chasse. Célèbre surtout pour avoir été le théâtre des dernières grandes campagnes de transport de bétail à la fin du XIXe siècle, la vie est tout autant marquée par l'héritage des cow-boys (honky-tonks, chuck wagon diners, saloons, ranches) que par la rivière Medina qui traverse la ville. Et puis, bien sûr, il y a les festivals annuels qui maintiennent l'esprit du Far West vivant, y compris le Cowboy Mardi Gras, l'explosion du Wild Hog, le Bandera ProRodeo, la parade de la nuit de Noël de la capitale des cow-boys.

A voir et à faire : Si tu as l'occasion passe une nuit ou deux dans un authentique ranch ! Sinon tu peux aussi admirer plus de 40 000 reliques du Far West au Frontier Times Museum. Visite à pied la ville, tu verras la prison et le tribunal de l'époque , flâne le long de la 11ème rue historique et visite l'église catholique St Stanislaus (la deuxième plus ancienne église catholique polonaise des États-Unis). Le musée de la moto Lone Star, le musée des miniatures de la montagne de la ville et la chapelle de Polly - l'église pittoresque construite à la main en 1882 par le scout d'origine mexicaine devenu pasteur Jose Policarpio "Polly" Rodriguez - méritent également d'être visités.

Collection ceintures de cowboy

 

2- Silverton, Colorado

À une altitude de 2800 mètres , au cœur de la Million Dollar Highway, célèbre autoroute, et nichée entre deux cols accidentés des montagnes San Juan, la ville minière du Colorado, appelée "Mining Town That Never Quit", c'est-à-dire "la ville minière qui n'a jamais abandonné" , a décuplé à la suite du traité Brunot de 1873, qui prévoyait l'abandon de plus de quatre millions d'acres des montagnes San Juan (elle était auparavant détenue sous forme de réserve Ute). Avec l'arrivée de nouveaux colons à Silverton, stimulée par la promesse de richesses autour des rivières et des ruisseaux, elle est devenue une plaque tournante pour les nombreuses petites villes qui s'accumulent autour des plus grandes mines : Gladstone, Eureka, Animas Forks, Howardsville, Red Mountain, Chattanooga, et bien d'autres. À l'époque du Far West, elle était aussi célèbre pour sa "Notorious Blair Street" (le quartier rouge et miteux de quatre pâtés de maisons, bordé d'un grand nombre de salles de danse, de saloons et de bordels) que pour sa Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad - la voie ferrée à voie étroite posée en 1882 qui parcourt plus 75 kilomètres de voie entre Silverton et Durango.


Voir et faire : Monte à bord du terminus nord lors de la visite de Durango & Silverton Narrow Gauge Railroad,le chemin de fer. Visite le Centre de l'Héritage de la Société Historique de San Juan County situé dans l'ancienne prison de Silverton, et passe du temps dans le hall du Grand Imperial de l'époque victorienne. Ce qu'il ne faut absolument pas rater, c'est évidemment la visite de la mine d'or Old Hundred, une visite guidée d'une heure au cours de laquelle tu peux prendre un train de mine électrique qui descend à plus de 500 mètres de profondeur au cœur de la montagne Galena ! Là tu vas assister à des démonstrations minières utilisant des foreuses pneumatiques, des slushers et des machines de déblaiement datant parfois des années 1930.

 Centre-ville de Silverton par Alex Reinhart / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)

1- Cody, Wyoming

Bien plus qu'une simple porte d'entrée pour le parc national de Yellowstone, cette ville autoproclamée "capitale mondiale du rodéo" a été nommée ainsi en l'honneur de William Frederick Cody, le charismatique showman américain connu par les gens du coin et d'ailleurs sous le nom de Buffalo Bill (ou parfois The Colonel). Si tu vas jusqu'à là-bas, tu seras récompensé par une quantité étourdissante d'attractions dédiées au Far West qui rappellent le passé de la ville, notamment dans le centre-ville qui regorge de boutiques de vêtements de cowboy, de saloons et de grilladeries. La ville abrite également l'Old Trail Town, une impressionnante collection d'artefacts tels que la tombe de l'homme des montagnes John Johnson, les cabanes originales utilisées par les hors-la-loi du Far West Butch Cassidy et le Sundance Kid, un saloon fréquenté par la bande de Hole-in-the-Wall, et la maison de Curley, le scout indien Crow qui a survécu à la bataille de Little Big Horn.

A voir et à faire : Visite évidemment le centre historique et ses cinq musées sur la thématiquedu Far West (Buffalo Bill Museum, Plains Indians Museum, Whitney Western Art Museum, Draper Natural History Museum et Cody Firearms Museum). Une autre activité cool à faire, c'est de réserver une visite de ranch et d'apprendre à tirer au fusil en toute sécurité. Si tu y passes entre juin et août, le Cody Nite Rodeo, qui a lieu tous les soirs, est un lieu incontournable pour ses broncos, ses cowboys qui se battent au lasso, ses cavaliers intrépides et son public qui chante. Si tu aimes les grands espaces du Far West, tu ne peux pas aller jusque là sans faire une balade dans le Yellowstone !

Troupeau de bisons au Parc National du Yellowstone



Et voilà, nous sommes arrivés au bout de notre voyage à travers le passé western des États-Unis ! Ça donne envie d'enfiler ma paire de bottes de cowboy, une bonne vieille paire de jeans et d'aller défier mes amis en duel ! Et si je perds, je leur paye une tournée au saloon le plus proche !


As-tu déjà visité l'une de ces villes du Far West ? Ou peut-être que tu en as visité d'autres qui valent aussi le coup, dans tous les cas, partage avec nous ton expérience sur notre Facebook ou en commentaire ici !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Recevez nos articles dans votre boite email.