Chapeau de cowboy : l'histoire de cet emblème américain

Articles Univers Western, Tous Les Articles -

Chapeau de cowboy : l'histoire de cet emblème américain

de lecture - mots

Il existe plusieurs chapeaux western qui font partie de l'histoire du Far West, mais celui qui est devenu un mythe et qui subsiste encore aujourd'hui, est bien le chapeau de cowboy. Plus qu'un chapeau, c'est un véritable emblème, comme les amateurs de musique country comme nous, le savent bien. 

Américaine avec son chapeau de cowboy et son drapeau

Mais au-delà du symbole qu'ils représentent, les chapeaux de cowboy ou les chapeaux en général, sont un véritable accessoire de notre tenue vestimentaire. En fait, les chapeaux western sont un excellent compagnon de voyage. Il est très chouette de le porter lors de roadtrips dans les grands espaces ou pour une journée à la plage, lors de randonnées à cheval, pour les compétitions d'équitation western et, bien sûr, lors de nos soirées spéciales danse country.  

Accroche-toi à ton chapeau, c'est parti pour l’histoire de ce fameux couvre-chef !

L’histoire du chapeau de cowboy


Les premiers "chapeaux de cowboy"

Le tout premier véritable chapeau de cowboy à proprement parlé, n'est apparu que dans les années 1860, mais nous pouvons retracer l'origine du chapeau de cowboy dès le XIIIe siècle. Les cavaliers mongols par exemple sont connus pour porter des chapeaux à haute couronne et à large bord pour isoler leur tête et protéger leur visage et leur cou du soleil et ce depuis des siècles.

Ainsi de nombreuses cultures situées dans des climats chauds et ensoleillés ont adopté des couvre-chefs à larges bords similaires, y compris la culture mexicaine avec son sombrero. (fait amusant : sombrero est simplement le mot pour "chapeau" en espagnol !)

Statue de soldat mexicain

On pense d'ailleurs que les premiers cowboys texans se sont inspirés du style du sombrero des vaqueros mexicains ou du poblano espagnol pour créer le chapeau de cowboy américain.

La naissance du chapeau de cowboy américain

Lorsque les colons européens ont commencé à s'installer dans l'Ouest américain dans les années 1800, ils n'avaient pas de chapeau standard. Ils portaient toute une gamme de couvre-chefs, des chapeaux hauts de forme, aux bonnets, aux casquettes de marins, et bien d'autres encore. À l'origine, les chapeaux melons étaient l'un des chapeaux les plus couramment portés par les hommes dans les années 1800. On peut supposer que ces chapeaux à bords courts ne servaient pas franchement à les protéger des rayons aveuglants dans des endroits comme le Nevada, le Nouveau-Mexique, l'Arizona et la Californie, mais était plus une question de style. C’était d'ailleurs un grand classique chez les célèbres hors-la-loi et autre braqueurs de banque de cette époque.

Chapeau melon et montre à gousset

Comme je le dis plus haut, on pense que les pionniers américains ont été inspirés pour créer le chapeau de cowboy par le sombrero des vaqueros mexicains. Toutefois, on attribue à John Batterson Stetson l'invention du chapeau de cowboy américain, et il a une histoire intéressante ! 

Au milieu des années 1860, ce chapelier a en effet conçu et commercialisé le premier modèle qui a fondé la dynastie des chapeaux typiques de l'Ouest. Ce chapeau appelé le "Boss of the Plains", a eu une forte influence sur le style western qui, plus d'un siècle et demi plus tard, persiste encore.

La légende raconte que son créateur, John Batterson Stetson, était malade lorsqu'il a pensé à le concevoir. Il semble que John ait été envoyé dans le Colorado pour se remettre de sa faible santé. Et c'est précisément à cette époque qu'il eut l'idée de concevoir une couronne haute et un chapeau à large bord pour se protéger du soleil et de la pluie

Colorado

L'instinct lui a dit que sa création pouvait être un succès et méritait de prendre des risques financiers, alors il est retourné à Philadelphie pour ouvrir un petit magasin où il a produit sa création. Il n'avait ni argent ni une super santé, mais il était déterminé à vendre son "Boss of the Plains" à des hommes d'affaires et des banquiers du nord-est.

Fabrication d'un chapeau de cowboy

Bien que le démarrage des affaires ait été lent et que les difficultés n'aient pas manqué, son instinct ne l'a pas trompé et tous ses efforts ont été récompensés par le succès qui est arrivé entre 1885 et 1895. C'est durant cette période que le chapeau de cowboy a triomphé au Texas, état qui l'a adopté comme symbole vestimentaire jusqu'à nos jours. 

Après son succès dans l’état du Sud, alors que le tournant du siècle était très proche, John B Stetson a fait connaître sa création à succès à l'Ouest aux hommes d'affaires toujours, mais aussi aux éleveurs et aux cowboys.

Chapeau de cowboy

 

L’immense popularité n'a pas tardé à arriver et grâce à cela, l'entreprise de John B Stetson a tenu bon, même si après sa mort, l'entreprise est passée à son fils, qui n'avait malheureusement pas le talent de son père. Sa mauvaise gestion a failli entraîner la fermeture de l'entreprise et l'arrêt de la production de chapeaux pendant un certain temps, jusqu'à l'arrivée d'un nouveau propriétaire. Malgré cela, l'entreprise a fini par être dévastée financièrement, et a peiné à produire des chapeaux jusqu'en 1998.

C'est alors que de nouveaux propriétaires ont rejoint l'entreprise, déplaçant l'usine à Garland, au Texas. Aujourd'hui, cet État se distingue par sa production de chapeaux de cowboy, qui est leur coiffure officielle donc. 

Collection chapeaux de cowboy

Stetson utilisait du feutre de castor pour bien imperméabiliser ses chapeaux. Les chapeaux avaient donc la réputation d'être imperméables, si bien que les cowboys les utilisaient souvent pour transporter de l'eau. (Remarque : je ne recommande tout de même pas l'utilisation d'un chapeau pour contenir de l'eau si tu veux qu'il conserve sa qualité, on a préféré laisser les castors tranquilles pour produire les notres). Le chapeau "Boss of the Plains" a gagné en popularité et est rapidement devenu un symbole de statut social aux États-Unis. Finalement, ces chapeaux ont été connus sous le nom de "Stetsons", du nom de son créateur, mais beaucoup ont aussi commencé à l’appeler "chapeau de cowboy".

L'évolution du chapeau de cowboy

Le Stetson d’origine ne ressemble pas tout à fait au chapeau auquel on pense quand on dit “chapeau de cowboy”. En effet, son bord était plat et son sommet était rond. Au fur et à mesure que le Stetson gagnait en popularité, des variations et des personnalisations l'ont transformé en le chapeau de cowboy typique auquel nous pensons aujourd'hui.

Cowboy fumant

Ce style est probablement apparu par accident au fil du temps et de l'usure. Peut-être que l'échancrure sur le dessus et le bord incurvé rendaient les chapeaux plus faciles à saisir, ou peut-être était-ce simplement un changement de style, de la même façon que les jeans skinny et les jeans bootcut sont de plus en plus à la mode. Quoi qu'il en soit, le style et les accessoires du chapeau de cowboy ont commencé à exprimer l'origine de la personne qui le portait, voire son style personnel.

Le chapeau de cowboy a gagné une place dans la conscience américaine aux XIXe et XXe siècles avec la montée du genre western à Hollywood. Tout a probablement commencé avec Buffalo Bill, un célèbre soldat, chasseur et homme de spectacle, qui portait des Stetsons personnalisés dans son émission Wild West, Buffalo Bill's Wild West. De là, le chapeau est devenu un accessoire essentiel des compétiteurs de rodéo, des acteurs d'Hollywood, des artistes et même des politiciens pour rappeler leurs valeurs authentiques tirées du "Far West".

Homme regardant du rodéo

Le chapeau de cowboy moderne

Bien que les chapeaux de cowboy aient été traditionnellement portés par des cowboys et d'autres hommes dans le Sud et l'Ouest, aujourd'hui, les chapeaux de cowboy sont portés par toutes sortes de personnes. Ils ont été adaptés pour les hommes et les femmes et ont été redimensionnés, remodelés et redessinés en fonction de leur style et de leur fonction. D'ailleurs je t’encourage à aller jeter un coup d'œil à notre grande variété de chapeaux de cowboy pour femmes !

Cowgirl et son chapeau de cowboy

Le chapeau de cowboy a donc été inventé à des fins pratiques, que ce soit pour protéger du soleil et de la pluie, ou pour servir de bol pour boire de l'eau ou de ventilateur par une chaude journée. Et en raison de cette utilité polyvalente, il a acquis le statut d'élément de base de la culture américaine, symbolisant le travail acharné et l'aventure.

Cowboy et son chapeau

Ici, chez Western Avenue, nous trouvons l'histoire du chapeau de cowboy fascinante, et nous espérons que toi aussi cela t’a intéressé. Nous sommes fiers de perpétuer la tradition de ce type de couvre-chef. Si cela t’a inspiré pour t’équiper ou pour offrir un petit bout de Far West à un être cher, n'hésite pas à commander dès aujourd'hui ton chapeau de cowboy de haute qualité et de style sur notre boutique en ligne ! 


Lascia un commento

Si prega di notare che i commenti sono soggetti ad approvazione prima di essere pubblicati

Recevez nos articles dans votre boite email.